Libéria: lancement De la politique nationale de santé oculaire

lewestaf.com

libéria santé oculaire

Le Libéria redonne espoir à des milliers de personnes en lançant sa première politique nationale de santé oculaire en huit ans. Cette initiative, développée en partenariat avec Sightsavers et Irish Aid, vise à lutter contre la cécité évitable et les problèmes de vision, offrant ainsi une perspective plus claire pour l’avenir de la santé oculaire dans le pays.

Les écoles intégrées pour un impact plus durable

Le lancement de cette nouvelle politique de santé oculaire, suit une autre qui a été arrêtée en 2015. Elle a été élaborée avec le soutien de l’organisation de développement international Sightsavers, partenaire du gouvernement dans ce secteur depuis 20 ans et d’ Irish Aid. 

Balla Musa Joof, directeur pays de Sightsavers, a déclaré dans un communiqué : “Nous félicitons le gouvernement pour avoir franchi cette étape significative vers la réduction du fardeau de la déficience visuelle au Libéria. Nous sommes particulièrement heureux de voir l’importance accordée à la collaboration avec les écoles, car en luttant contre la déficience visuelle évitable dès le plus jeune âge, les enfants peuvent apprendre et les adultes peuvent travailler. 

Vers un accès universel aux services de soins oculaires 

La nouvelle politique favorisera la mise en place d’une couverture santé universelle, garantissant ainsi à tous un accès aux services de santé oculaire sans difficulté financière. L’accès des personnes handicapées, des femmes et des communautés éloignées figurent dans les priorités du programme. A cela s’ajoute la formation des professionnels de la santé oculaire et l’amélioration de leur répartition géographique.

Le Liberia œuvrera à la mise en place d’installations de santé oculaire bien équipées ainsi qu’à l’expansion des services de santé oculaire régionaux et communautaires. Il compte également intégrer la santé oculaire dans les systèmes de santé et d’éducation plus larges.

Des efforts à consentir dans le future

Ce lancement survient à quelques semaines seulement avant la Journée mondiale de la vue (le 12 octobre). En 2020, on estimait à 480 000 le nombre de personnes souffrant de déficience visuelle dans le pays.

Des progrès ont été réalisés, mais il reste encore du travail à faire pour garantir que la santé oculaire soit pleinement prise en compte dans la planification, le financement et le soutien à la santé. Nous encourageons le gouvernement et d’autres parties prenantes à collaborer et à se concentrer sur les paramètres nécessaires pour assurer une couverture santé universelle.”

Rappelons que le système sanitaire libérien a été durement éprouvé par des décennies de guerre et d’instabilité politique, ainsi que par l’épidémie d’Ebola.

Leave a comment